Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Derniers sujets
» etape du tour 2018
Aujourd'hui à 18:07 par el president

» Lettre de Remerciements pour les clubs présents à la Saubenoise
Aujourd'hui à 18:00 par el president

» Ronde Saubenoise 2017
Hier à 13:57 par Invité

» RANDONNÉE DES VINS PRIMEURS 2017
Lun 9 Oct - 16:43 par Yvon

» sortie de villefranche
Dim 8 Oct - 18:39 par el president

» La Rando d'Automne Samedi 23 Septembre 2017
Mer 4 Oct - 18:27 par Yvon

» Sortie 01octobre 2017
Dim 1 Oct - 16:27 par Mathieu V.

» Dimanche 24/09 seysses
Dim 24 Sep - 14:50 par bruno giner

» bientriste nouvelle
Sam 23 Sep - 16:24 par Roberto

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur FacebookClub

L'Ariégeoise/La Mountagnole

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'Ariégeoise/La Mountagnole

Message par Cédric le Mar 30 Juin - 15:39

Ma Mountagnole,


Départ 5h30 de la maison et direction Tarascon à un rythme léger car j’ai le temps : je ne pars qu’à 8h30…et je suis en sas prioritaire donc beaucoup moins de stress que l’an dernier et du repos de gagné en plus !  Very Happy

J’y retrouve Daniel et Yves qui eux se lancent dans l’Ariégeoise. On finit de se préparer et on fait les quelques kilomètres qui nous séparent du départ avant de se souhaiter bonne chance et de se séparer…sans savoir que nous nous reverrons plus vite qu’on ne le pensait ! confused

Une fois la grande partie, nous avons accès à notre sas. On est 299 et j’y rentre le 10ème.  Je suis tout devant.  cheers  Derniers réglages, recommandations de la direction de course par rapport à la descente du Saraillé qui a été goudronné par une entreprise privée jeudi et qui est gravillonneuse à souhait ( affraid super) et nous voilà lâchés pour 117kms.

Le départ est bien sur rapide et la fine fleur des grimpeurs/rouleurs sont là : Torres, Countinho, Echeverria et des coureurs de gros club (st Gaudens, Empalot, Muret, Castres). La bosse d’Amplaing est avalé vite fait et les premiers coureurs « non prio » commencent à remonter. Et ce qui devait arriver arriva : une méga gamelle avec un type qui s’est accroché dans le vélo d’un autre et qui s’est fait traîner sur 10m et d’autres qui ne peuvent l’éviter. Ca fait péter le groupe mais heureusement pour moi, je suis de l’autre côté et peut me faufiler pour rester aux avant-postes.

Nous voilà au début de la très longue ascension qui mène au sommet du Peguerre. C’est parti pour plus d’une heure de montée et le premier essorage . Les 5 premiers kms sont faits à la plaque et dès le virage à angle droit à gauche, ça visse une première fois. Et ça visse fort ! Explosion complète de la centaine de vélos qui étaient là, on se retrouve a à peine la moitié.
Quelques centaines de mètre plus haut, nouvelle accélération, qui fait encore plus mal et là 20 vélos passent à la trappe…dont moi. Je sais que devant c’est le bon paquet et je reviens à l’énergie collé au dernier du groupe. Je n’aime pas cette position et essaie de remonter un peu encore mais un troisième tour de vis m’est fatal. Je lâche un mètre, puis 2, puis 10 et continue l’ascension à mon rythme. Je sais que la route est encore longue et que si je veux finir, faut que je gère mes forces.
En me retournant, je vois 5 vélos quelques mètres plus bas et sans perdre trop de vitesse, on se regroupe et on continue l’ascension ensemble.

Le groupe est pas mal, ça roule bien mais malgré cela on ne rentre pas sur le groupe 1. Mais voilà que surgit de la brume le restaurant qui marque le sommet du Col des Marrous. Quoi, on est déjà là ?? Tu m’étonnes que j’aie sauté !! 5min de moins que mon meilleur temps de l’année il y a 10 jours !! 43min et 24.7 de moyenne pour les 17.6km d’ascension (depuis Foix)…
On enchaine la deuxième partie, au même tempo et on bascule tous les 8 (3 vélos sont revenus sur nous) vers la montée du Portel.

Et là, que vois-je devant ? Un rose. Qui ne peut être que Daniel ou le Président. Et c’est ce dernier que je rattrape. Puis le second, en train de se ravitailler et qui a le temps de me lancer quelques encouragements. Pour la petite histoire, Daniel a pété un rayon de sa roue et ils se sont arrêté tous les 2 un bon moment. Sans ça, bien sûr, je ne serais pas revenu sur eux.


Voilà la descente hyper dangereuse de la Crouzette et en plus, on n’y voit pas à 50m ! Malgré cela, au prix d’une certaine prise de risque, je la descends 2min plus vite à 47.7 de moy…

Nous sommes maintenant 9 car un mec a réussi à nous rattraper dans la descente. Il m’a fait tout de suite pensé à Jean-Louis, avec une science de la courbe, un toucher de frein subtil et une vitesse hallucinante. C’est simple : il nous a rattrapé, dépassé et déposé ! Bon comme il n’était pas complètement fou, il nous attend pour monter le Sarraillé.

Et c’est parti ! Mais là, on monte au train. La connaissant par cœur et appréciant beaucoup la montée, je prends les devants et imprime mon rythme jusqu’au village puis nous attaquons la seconde partie plus roulante et atteignons le sommet. Là, seulement une quarantaine de secondes de mieux que mon meilleur temps en 19min49 et 15.8 de moy.

La descente annoncée dangereuse ne l’est finalement pas tant que ça, je m’attendais à bien pire au vu de ce que j’ai pu voir début juin dans la Crouzette. Nous voilà à Erce et la fameuse portion que j’appréhende commence.
Et dès les premiers kms, l’entente n’est plus très bonne. 2 gars finissent par partir et personne ne veut suivre. J’essaie d’organiser des relais mais ça tient 4 coureurs et puis ça sautent les relais et on ne roule plus. Je prends à nouveau les devants avec 2 autres et on arrive tant bien que mal à Aulus. J’espère ne pas trop payer mes initiatives sur le plat dans la montée d’Agnès !!

Les premiers mètres me rassurent : ils sont cuits ! Je fais les premiers kms seul avec en point de mire le mec de Muret qui est parti sur le plat. Puis un coureur arrive de l’arrière, un triathlète, et on fait la montée ensemble. Pas toute la montée car je suis bien et arrive à maintenir une bonne vitesse et à accélérer. Je finis par le lâcher à quelques kms du sommet mais un autre coureur qui a eu besoin de gérer le début de sa montée la finit avec moi.
Et j’apprends une bonne nouvelle ! Une cycliste, qui était en train de monter le Col, s’est amusée à compter les coureurs qui lui sont passé devant : 26 !! Nous sommes donc les 27 et 28ème ! C’est bon ça ! Et ça met un coup de boost !!
Nous continuons notre ascension en doublant quelques vélos, qui roulent, ou des mecs complètement dans  le rouge, allongés par terre.  Sommet à 2kms, derniers lacets et nous attaquons la superbe descente du col. Montée faite en 44min50 à 13.5 de moy (soit 1min de mieux).
Descente à 54 de moy avec une pointe à 73km/h ! J’en profite pour doubler un autre coureur et ça sera le dernier de la journée.

Nous attaquons les 4 derniers kilomètres de la journée, ceux du Port de Lhers. Nous ne sommes plus que 2 et là aussi, à quasi 18 de moyenne, je bats mon meilleur résultat en 12min42. Au sommet, nous finissons enfin par rattraper le coureur de Muret et c’est moi qui fait la descente. J’y mets tout ce que j’ai, espérant faire une petite cassure et aller chercher un top 20 ! Mais, malheureusement, arrivé à Auzat, les forces me manquent et mes deux compagnons me font le sprint et terminent avant moi.

Mais bon, ca y est, c’est FINI !!

Je ne m’étais pas donné d’objectif de classement mais un de temps :  4h30. Je la boucle en 4h14 ! Objectif plus qu’atteint donc sachant que du coup, la place finale est inespérée, exceptionnelle, inattendue…

21ème/2522 !!!!!!!!!!!!!!!
cheers  cheers  cheers

Sachant d’où je viens (ma triple fracture et les deux opérations et quasi 4 mois sans rouler), avec seulement 2000kms au compteur et 3 courses FSGT effectuées, je ne pensais pas faire un tel résultat !!!

Vivement 2016 et l’arrivée à Beille !!

Mon Strava

_________________
Cédric
avatar
Cédric
Admin

Messages : 181
Date d'inscription : 26/03/2014
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur http://saubenscyclo31.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ariégeoise/La Mountagnole

Message par christine.cn le Mar 30 Juin - 16:13

Bravo Cédric !!! Quel exploit !
avatar
christine.cn

Messages : 28
Date d'inscription : 14/01/2015
Age : 39

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum